Rédaction web / Vie pro

Rédaction web : quelles sont les qualités d’un bon rédacteur ?

redaction web

Dans la vie, je suis content manager et rédactrice web. J’ai donc rédigé énormément de textes, mais aussi relu, corrigé et formé pas mal de personnes. Je me suis dis que cela pouvait être intéressant de partager mon expérience ici en publiant une petite série d’articles sur la rédaction web.

Pour commencer cette série, j’ai décidé de revenir sur les qualités qui sont, à mes yeux, indispensables pour être un bon rédacteur web.

1) La curiosité, un élément essentiel en rédaction web

Ce n’est un secret pour personne : pour écrire un bon article web, il est indispensable de faire des recherches sur le sujet. D’ailleurs, c’est comme ça qu’on voit la différence entre un bon rédacteur web et un autre : le premier va livrer des informations intéressantes et pertinentes tandis que le second va se contenter de meubler jusqu’à atteindre son nombre de mots minimum tout en casant ses mots-clefs.

C’est pourquoi, je considère la curiosité comme une qualité essentielle dans ce métier. Quand le texte à rédiger porte sur un domaine qu’on adore, cela ne pose pas de problème. En revanche, quand on doit écrire sur une thématique qu’on trouve inintéressante, devoir lire des articles à ce sujet peut rapidement virer au cauchemar.

J’ai un peu d’expérience en la matière, car j’ai bossé pendant un an et demi pour un site web spécialisé dans les télécoms. Inutile de dire que c’est un secteur qui ne passionne pas, mais vraiment pas du tout. Cela dit, je suis hyper curieuse. J’ai donc vu ça comme une opportunité d’apprendre des choses sur un domaine qui m’était jusqu’alors inconnu. Au final, ce n’est toujours pas une passion, mais j’ai trouvé cela intéressant. Ma curiosité m’a permis de beaucoup lire sur les télécoms sans pour autant subir toute la phase de recherches qui précède la rédaction d’un texte web.

La curiosité est donc, pour moi, un moteur essentiel dans ce métier, car c’est ce qui va pousser un rédacteur à faire des recherches approfondies et lui permettre ainsi de livrer des textes enrichis d’informations intéressantes.

2) Savoir faire des recherches et sélectionner les infos pertinentes

Les personnes que j’ai formées en rédaction web m’ont souvent parlé d’un problème : elles avaient du mal à trouver les infos. C’est vrai que certains sujets sont assez vastes et il peut être facile de se perdre sur internet.

Il y a d’ailleurs un autre problème lié à la recherche : la sélection des informations pertinentes. Il m’est parfois arrivé de relire des textes qui donnaient des infos pas forcément intéressantes et qui, au contraire, n’approfondissaient pas assez le sujet évoqué.

ecrire pour le web

3) Pouvoir accepter les remarques sans se vexer

Quand on écrit pour le web, il faut s’attendre à avoir des retours très régulièrement. J’ai déjà vu des personnes se braquer parce qu’on leur avait demandé de reformuler une phrase ou de changer un mot. Clairement, pour exercer ce métier, il faut savoir accepter les critiques constructives et ne pas se vexer quand on nous demande de modifier un texte que l’on a rédigé.

4) L’adaptabilité, une qualité indispensable en rédaction web

Un bon rédacteur web doit pouvoir écrire un texte qui correspond à l’identité de l’entreprise pour laquelle il travaille, mais aussi au public auquel il s’adresse. Par exemple, un texte destiné à des ados de moins de 15 ans ne sera pas rédigé de la même façon que s’il ciblait des personnes de plus de 60 ans. Réussir à adapter son style est donc essentiel dans ce métier.

5) La maîtrise de la langue française

Je ne vais pas m’attarder sur l’orthographe ici, car c’est évident. Mais je vais plutôt évoquer un élément dont on parle rarement et qui est pourtant essentiel : la ponctuation. En corrigeant des textes, je me suis rendu compte que beaucoup de personnes n’utilisaient pas de virgule (ou les placer au mauvais endroit). Ça me paraît pourtant important pour permettre la compréhension d’une phrase et donner du rythme.

6) Aimer écrire pour le web

Last but not least : aimer écrire. J’avoue avoir hésité à mentionner ce point tant cela est évident. J’ai finalement décidé de le mettre, car :

  • beaucoup de personnes aiment écrire, mais ne pourraient pas en faire un métier ;
  • beaucoup de personnes aiment écrire, mais pas pour le web.

Rédiger pour un site internet signifie mettre en pratique les règles du SEO. Ce n’est pas compliqué, loin de là, mais ce n’est pas pour tout le monde.

Certaines entreprises/plateformes de rédaction web peuvent parfois imposer un rythme intense. Par exemple, lors de l’un de mes premiers stages, il m’était demandé d’écrire entre 8 et 12 textes par jour d’environ 300 mots. J’ai fait ça tous les jours pendant six mois. A la fin, je n’avais plus d’énergie. En revanche, j’aimais toujours autant écrire. Alors on est d’accord, ce genre de rythme de rédaction, ce n’est pas normal. Mais dans le web comme ailleurs, il arrive que certaines périodes soient plus intenses. Si vous n’aimez pas vraiment rédiger, vous risquez d’être rapidement dégoûté(e).

Comme toujours, cet article est basé sur mon expérience personnelle. Si vous voyez d’autres qualités pour être un bon rédacteur web ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à les partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.