Rédaction web / Vie pro

Rédaction web : comment écrire sur n’importe quel sujet ?

redaction web

J’ai envie de continuer cette mini série sur la rédaction web en me penchant sur les thématiques des textes à rédiger. Plus précisément, comment faire pour écrire du contenu sur un sujet qui, de prime abord, ne nous inspire pas. S’il est vrai qu’il est préférable d’avoir des domaines de prédilection, il arrive parfois que l’on nous demande de rédiger des textes sur des thématiques qui ne nous intéressent pas du tout et/ou sur lesquelles il y a peu d’infos.

En tant que content manager, j’ai moi-même déjà commandé à des rédacteurs web freelances du contenu sur des sujets pas très excitants. Je pense notamment à la fois où j’ai demandé un guide pratique sur les télécommandes (non non, ce n’est pas une blague). Et inutile de dire que depuis le début de ma carrière, il m’est arrivé plus d’une fois de devoir écrire sur des sujets qui ne m’intéressaient pas du tout ou alors sur lesquels je n’avais aucune information. J’ai en tête toutes les fois où j’ai dû écrire des articles web à partir de photos complètement floues. Alors si ça vous est déjà arrivé et que vous étiez un peu perdu·e, je vous donne ici quelques conseils qui vous aideront à écrire un texte web intéressant sur n’importe quel sujet.

Conseil n°1 : en rédaction web il faut toujours penser aux lecteurs

Je sais, c’est la base en rédaction web. Mais on ne le répétera jamais assez surtout lorsqu’on est face à un sujet qu’on trouve ennuyeux. Si en recevant un briefing, vous vous êtes déjà posé la question “Mais il y a vraiment des gens qui cherchent ça ?” ou que vous vous êtes déjà dit “je comprends pas pourquoi les gens cherchent ça”, alors vous voyez exactement de quoi je parle. 

Pour répondre : oui, il y a vraiment des personnes qui cherchent ça. La plupart du temps quand on vous demande d’écrire un texte SEO, c’est parce que le volume de recherche est assez important pour qu’on produise du contenu dessus. 

Si vous avez déjà le mot-clé principal et les mots-clés secondaires mais que vous bloquez sur un sujet, je vous conseille de suivre les étapes suivantes :

  1. Checkez la SERP pour voir ce qui a déjà été fait. Généralement, les sites qui ont déjà traité la question aborderont tous plus ou moins les mêmes points. 
  2. Toujours sur la première page de Google, servez-vous des suggestions du moteur de recherches et notamment de la partie “autres questions posées” (qui n’apparaît pas sur toutes les recherches). Cette liste vous donnera des idées de point à développer dans votre texte SEO et parfois même, la structure de votre contenu.
  3. Pour approfondir votre recherche, je vous conseille d’utiliser des outils SEO comme Answer The Public. Ce site vous donnera des idées de questions auxquelles répondre dans votre texte.

En ayant suivi ces trois étapes, vous devrez en principe avoir trouvé toute la structure du texte à rédiger.

Conseil n°2 : utiliser un vocabulaire riche lié au sujet

Chaque domaine à son propre jargon. Par exemple, un rédacteur qui écrit un texte sur une voiture va utiliser le vocabulaire et les expressions spécifiques au secteur de l’automobile. Si vous ne maîtrisez pas votre sujet, ce n’est pas un souci : Google est votre ami. Mais surtout ne négligez pas le champ lexical de votre mot-clé et la sémantique. Au contraire, en rédaction web, il est essentiel d’utiliser un vocabulaire riche et varié. Plus vous serez précis·e, plus vous aurez de chances d’être bien référencé·e tout en ayant produit un contenu de qualité. Perso, quand je dois rédiger un texte, j’utilise systématiquement le Larousse et le dictionnaire des synonymes. 

Conseil n°3 : enrichissez votre contenu web d’informations pertinentes

Ça paraît évident et pourtant, il m’est souvent arrivé de relire un texte SEO dans lequel l’auteur restait un peu trop en surface. Quel que soit le sujet, qu’il vous intéresse ou pas, il y a toujours des infos qui peuvent enrichir votre contenu. Je parle notamment d’anecdotes historiques ou culturelles que vous pouvez évoquer en une phrase ou deux grand max (sauf si le briefing vous demande le contraire). Le but ici est seulement de donner un petit plus à votre contenu et de le rendre véritablement intéressant à lire. Si vous êtes face à un sujet qui ne vous inspire pas du tout, cela vous aidera également à écrire votre texte. 

Ces trois conseils reprennent les règles de base de la rédaction web. Si vous les appliquez, vous réussirez à écrire un texte web de qualité sur n’importe quel sujet (même s’il ne vous inspire pas). Bien sûr, il existe d’autres règles et conseils en la matière.

Si avez des questions ou souhaitez partager vos conseils, n’hésitez pas à les partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.