Faire ses études en Suède
Suède

Comment étudier en Suède ? Les démarches à suivre

J’en parlais récemment dans cet article, j’ai eu la chance d’étudier en Suède pendant trois ans. Dans mon cas, j’ai d’abord fait une année Erasmus, puis je suis revenue en Suède pour faire l’intégralité mon master à Lund.

La différence entre les deux ? Quand on est étudiant Erasmus, on est rattaché(e) à une université française. Cela signifie que le semestre ou l’année d’études en Suède fait partie de notre cursus français et que l’on est, par conséquent, toujours considéré(e) comme étudiant français. Dans le second cas, quand on choisit d’effectuer l’intégralité de sa licence ou de son master en Suède, on est rattaché(e) à aucune université française. On est alors considéré(e) comme étudiant international.

J’ai décidé aujourd’hui de faire un petit guide pratique pour celles et ceux qui auraient aussi envie de partir étudier en Suède. 

1) Etudier en Suède : Erasmus, la solution la plus simple

Si vous voulez étudier en Suède et êtes déjà inscrit(e) dans une université Française, la solution la plus simple est encore de partir en Erasmus. Bien que le nombre de places par destination soit limité (pour ma part, seuls deux étudiants étaient sélectionnés pour partir en Suède), une fois sélectionné(e), les démarches sont encadrées par votre université française, ce qui facilite grandement les choses.

Pour ma part, je suis partie en Erasmus en 2011/2012  pour effectuer ma dernière année de licence en info-com. J’étais alors étudiante à Lyon 2. J’avais postulé durant ma deuxième année à la fac et j’avais eu une réponse au mois de mars. J’avais été convoquée à une réunion sur les études à l’étranger durant laquelle la liste des destinations et les démarches à suivre pour postuler m’ont été expliquées très clairement.

La sélection était basée sur les notes que j’avais obtenues durant mes trois premiers semestres à la fac et mon niveau en anglais. J’avais aussi dû écrire une lettre de motivation (il me semble en anglais et français). 

D’un point de vue financier, j’ai eu le droit à trois bourses : la bourse Erasmus, celle de la région Rhône-Alpes et l’aide à la mobilité internationale.

A mes yeux, les démarches à suivre pour partir en Erasmus étaient réellement simples. Que ce soit pour postuler, au moment de choisir mes cours à Malmö ou encore pour faires mes demandes de bourses, je n’ai jamais rencontré de difficultés. Je n’ai d’ailleurs même pas eu besoin de chercher un logement. Cela dit, j’ai bien conscience que cela dépend réellement des universités, mais aussi du département dans lequel on étudie. Quoi qu’il en soit, si vous avez envie d’étudier en Suède, je vous conseille de vous renseigner auprès du service des relations internationales de votre université

Orkanen à Malmö
Malmö Högskola (Malmö, 2011)

2) Faire sa licence ou son master en Suède : mode d’emploi

Si vous envie d’effectuer l’intégralité de votre cursus universitaire en Suède, c’est possible. La première étape est de se rendre sur le site University admissions. C’est sur cette plateforme que vous pourrez rechercher le ou les licences ou masters de votre choix et y postuler. Un peu comme sur admission post-bac, sur University Admissions, vous faites des vœux qu’il faut classer par ordre de préférence, car si vous êtes accepté(e) à votre premier choix, les autres sont automatiquement annulés.

Une fois que vous avez postulé en ligne, il faudra envoyer les pièces justificatives demandées en un seul exemplaire à l’adresse indiquée. C’est le gros avantage de ce système, les candidatures pour tous les programmes universitaires suédois sont gérées à un seul et même endroit.  Si vous avez, par exemple, postulé à un master à l’université de Göteborg et un autre à Stockholm, vous n’avez aucunement besoin d’envoyer deux fois votre dossier. 

Au niveau des pièces demandées, lorsque j’avais postulé pour mon master à Lund, j’avais dû fournir une photocopie de ma carte d’identité, de mes relevés notes, de mes diplômes et une lettre de motivation en anglais. Lund était mon premier choix, mais j’avais aussi postulé à un master à Göteborg et un autre à Karlstad et je me souviens que pour ceux-là, je n’ai pas eu besoin de fournir de lettres de motivation. Avant de postuler, il est donc important de bien regarder sur le site du cursus universitaire que vous convoitez quels sont les documents à envoyer.

En ce qui concerne les diplômes et les relevés de notes, je n’ai pas eu besoin de les faire traduire en anglais ou en suédois, car le français fait partie des langues acceptées par University Admissions. Mais là encore, je vous invite à consulter leur site, car ils expliquent quelles sont les langues qui doivent être traduites ou pas.

Faut-il payer des frais de scolarité pour étudier en Suède ?

Amis de l’Union Européenne, bonne nouvelle : étudier en Suède ne vous coûtera rien, puisque les frais de scolarité sont gratuits. C’est d’ailleurs grâce à cela que j’ai pu faire mon master à Lund. Pour être exempté(e) des frais de scolarité, il vous faudra seulement prouver que vous êtes de l’UE en fournissant une photocopie de votre carte d’identité ou passeport. 

Si vous n’êtes pas de l’UE, vous devez alors payer les frais de scolarité. Les prix dépendent du programme auquel vous postulez. Pour vous donner une idée des prix, dans mes souvenirs, les frais de scolarité pour mon master s’élevaient aux alentours de 20 000€ (pour les deux ans). Mais rassurez-vous, il existe de nombreuses bourses. Vous pouvez les rechercher sur le site Studyinsweden.se

Comment étudier en Suède
Ariman, le repère des étudiants à Lund

Existe-t-il des bourses pour étudier en Suède ?

A ma connaissance, les Français et même plus généralement les citoyens de l’UE n’ont le droit à aucune bourse (logique, puisqu’on ne paye pas de frais de scolarité). Mais je vous invite quand même à vous renseigner, pour peu qu’il y ait du changement depuis…

Si vous êtes Français et être bénéficiaire de la bourse sur critères sociaux du CROUS, vous pouvez continuer de la percevoir en Suède. Attention, toutefois, cela dépend de l’université dans laquelle vous allez étudier. Il faut que la formation soit habilitée par le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieure et de la recherche. Par exemple, j’ai pu être boursière en étudiant à l’université de Lund, mais cela n’aurait pas été possible si j’avais fait mon master Karlstad. Il est donc important de vous renseigner sur les établissements et formations concernés en contactant le CROUS.

Pour faire ma demande de bourse, j’ai tout simplement suivi les mêmes démarches que si j’avais étudié en France en indiquant simplement que j’allais étudier à l’université de Lund. Il est donc important de ne pas rater la date limite pour déposer son dossier. Bien entendu, cela veut aussi dire que j’ai dû renouveler ma demande de bourse pour la seconde et dernière année de mon master en Suède.

Comme souvent avec le CROUS, bien que j’avais reçu ma notification définitive, j’ai dû les harceler avant de recevoir mes premiers mois de bourses (que j’avais fini par recevoir en octobre, alors que mon master avait commencé fin août)…Un conseil : armez-vous de patience et faites des économies avant de partir.

Faut-il parler suédois pour étudier en Suède ?

Non, mais il faut parler couramment la langue de Shakespeare. En Suède, il existe de nombreux cursus entièrement en anglais. Au moment de postuler, il faudra donc prouver que vous maîtrisez cette langue. Pour cela, il y a deux solutions :

Passer le TOEFL : le nombre de point minimum à avoir au TOEFL dépend de la licence ou du master auquel vous souhaitez postuler.

L’autre solution : avoir étudier à la fac uniquement en anglais pendant minimum six mois. Si c’est le cas, vous n’avez pas besoin de passer le TOEFL. Il vous faudra alors justifier vos aptitudes en anglais en fournissant un relevé de notes ou un certificat prouvant que vous avez bel et bien étudié pendant six mois ou plus en anglais. Dans mon cas, j’ai évité le TOEFL grâce à mon année Erasmus. J’ai juste eu à fournir mes relevés de notes de l’époque qui prouvaient que j’avais étudié en anglais pendant plus de six mois à Malmö. 

La sélection pour étudier en Suède est-elle rude ?

Difficile à dire puisqu’on ne nous donne pas d’informations quant aux critères de sélection. La seule chose que je sais, c’est qu’au début de mon master, nous étions environ trente personnes d’une vingtaine de nationalités différentes et que le département avait reçu environ 300 candidatures.

Les sites web importants si vous voulez étudier en Suède :

-University Admissions (pour trouver votre programme et postuler) : universityadmissions.se
-Study in Sweden (pour les bourses et toutes sortes d’infos) : studyinsweden.se
-Le CROUS (si vous êtes éligible à la bourse sur critère sociaux) : messervices.etudiant.gouv.fr

Alors bien sûr, j’ai effectué ces démarches en 2014 et il est possible qu’il y ait eu quelques changements, mais les principales étapes restent les mêmes. Si vous avez aussi étudié en Suède, n’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires. Je répondrai aussi volontiers aux questions ! 🙂  

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *