Lecture

Comment prendre le temps de se remettre à lire ?

prendre le temps de se remettre à lire

Petite, j’adorais lire. Je passais le plus clair de mon temps avec un livre à la main. Je crois que c’était un peu ma façon à moi de voyager… Et puis, je ne sais pas ce qu’il s’est passé, mais en grandissant, j’ai de moins en moins lu. Entre mes 15 ans et mes 23 ans, j’ai même connu une sorte de traversée du désert littéraire. Pourquoi ? Je crois que la raison officielle était le manque de temps. L’envie de lire ne m’a jamais quittée, mais pendant très longtemps, je n’arrivais pas à trouver un moment pour me poser et ouvrir un bouquin.

Il y a quelques années, j’ai décidé de remédier à ça. J’en avais marre de constamment ajouter des livres à ma reading list sans jamais en commencer un. Je me suis donc posé une question toute simple : pourquoi je n’ai plus le temps de lire ? Qu’est-ce-que je fais de mon temps libre ? La réponse a été assez facile à trouver. Dès que j’avais cinq minutes devant moi, j’étais sur mon téléphone. Je ne suis pas très fière, mais je pense qu’on est beaucoup à avoir ce problème. Heureusement, ce n’est pas irrémédiable. Il y a même des solutions pour réussir à se remettre à lire

Réussir à se déconnecter

Tristement, je pense que mon téléphone pourrait être renommé Le gouffre du temps perdu. Bon, c’est moins vrai aujourd’hui. Mais il y a trois ans, j’avais beaucoup de mal à me déconnecter. Entre Instagram, Messenger et WhatsApp, j’avais toujours quelque chose à faire. Et puis, j’ai réalisé que le temps passé sur les réseaux sociaux ne me faisait pas spécialement du bien, et qu’en plus, il m’empêchait de faire des choses que j’aimais vraiment et qui, elles, me faisaient du bien. Parmi ces choses, il y avait bien évidemment la lecture.

A l’époque, j’avais besoin de prendre du temps pour moi. J’ai donc trouvé une solution radicale : supprimer tous les réseaux sociaux de mon téléphone (sans pour autant supprimer mes comptes). Je m’étais dit que si mes amis avaient vraiment quelque chose à me dire, ils m’enverraient un bon vieux SMS. En toute honnêteté, c’était bizarre au début. Mais très rapidement je me suis sentie libérée. En étant moins disponible pour les autres et en passant moins de temps à scroller machinalement sur Instagram ou Facebook, j’étais devenue beaucoup plus disponible pour moi.

A partir de ce moment-là, dès que j’avais un peu de temps, au lieu d’attraper mon téléphone, je prenais un bouquin. Petit à petit, c’est devenu un nouveau réflexe et c’est comme ça que j’ai réussi à me remettre à lire.

Se remettre à lire petit à petit

Je pense que pendant longtemps, j’ai associé la lecture à une activité qui prend du temps. Du coup, quand j’avais une demi-heure devant moi avant d’aller me coucher, plutôt que de prendre un livre, je préférais regarder un épisode d’une série. Pour réussir à me remettre à lire, je me suis tout simplement fixé des petits objectifs de lecture quotidien du type “20 pages avant d’aller dormir” ou “deux chapitres par jour”. Miracle : non mais en plus, ça a marché, mais ça m’a permis d’intégrer la lecture à ma routine quotidienne.

Bien choisir son livre

Bon, ça paraît logique. Cela dit, à moins de connaître l’auteur, on ne peut pas toujours savoir si on va accrocher ou pas à un livre avant de le commencer. J’ai lu pas mal de bouquins que j’ai eu beaucoup de mal à finir et je sais que si j’avais repris la lecture en commençant par l’un de ces romans, ça m’aurait découragée.

C’est pourquoi, pour réussir à se remettre à lire, mieux vaut privilégier un livre que l’on est quasi sûr(e) d’aimer en lisant les critiques au préalable et/ou en choisissant en fonction de l’auteur. Si vous êtes en manque d’inspiration ou un peu perdu(e), il y a plein de comptes Instagram et blogs consacrés à la littérature. Je sais, ce petit conseil va un peu à l’encontre de l’idée de se déconnecter. Mais quitte à passer du temps sur son téléphone, autant en profiter pour faire des découvertes littéraires cool.

Pour résumer, la clef pour se remettre à lire c’est avant tout de réussir à faire de la lecture une habitude en l’intégrant à sa routine quotidienne. Même si c’est plus facile à dire qu’à faire, à mes yeux, le meilleur moyen d’y arriver, c’est de remplacer une mauvaise habitude par la lecture. Si vous avez aussi connu ce problème et avez d’autres conseils, n’hésitez pas à les partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.